Droits des Femmes, Droits Humains

Chronologie : Le long chemin de l’émancipation des femmes dans le monde

1905 : Bertha von Suttner devient la première femme à avoir le Prix Nobel de la Paix.

1911 : La première célébration internationale de la Journée de la Femme.

1915 : Des femmes, des États-Unis et d’Europe, se réunissent à la Haye aux Pays-Bas pour le premier Congrès International des Femmes. Plus tard connu sous le nom de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté.

1932 : Alexandra Kollontai est nommée Ambassadrice par l’Union Soviétique en Suède. Elle est considérée comme la première femme Ambassadrice dans l’histoire contemporaine.

1945 : Eleanor Roosevelt devient la déléguée américaine auprès de l’organisation des Nations-Unies, récemment créée. En 1946, elle est élue à la tête de la Commission des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme. Elle a eu un rôle clé dans la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

1946 : La Commission des Nations Unies sur le statut des femmes est formée. Son mandat vise à établir des standards pour les droits des femmes, encourager les États à adapter leurs lois aux conventions internationales, et faire prendre conscience de l’importance des droits des femmes à l’échelle mondiale.

1948 : Adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qui est le fondement pour les actions de la promotion de l’égalité des droits et des libertés.

1958 : La diplomate suédoise Adga Rossel est la première femme à être à la tête d’une délégation permanente des Nations Unies.

1952 : Une convention sur les droits politiques des femmes est promulguée, appelant à accorder le droit de vote aux femmes, et leur ouvrir la voie à la participation dans la vie politique.

1971 : Helga Pederson devient la première femme juge à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

1973 : La joueuse de tennis Billie Jean King gagne la «bataille des sexes », un match de tennis contre son homologue masculin Bobby Riggs. Cet évènement hautement médiatisé, a été l’occasion pour lancer un appel réclamant les mêmes droits et opportunités pour les femmes athlètes.

1974 : Isabel Martinez de Perón devient la première femme présidente en Argentine et la première femme présidente en Amérique.

1975 : La première Année Internationale de la Femme: Première Conférence Mondiale des Femmes organisée par les Nations Unies se tient à Mexico, et inaugure la Décennie de l’ONU pour les femmes.

1979 :  L’Assemblée Générale des Nations Unis adopte une convention visant à éliminer toutes les formes de discrimination contre les femmes. Elle définit ce qui rentre dans l’acception de « discrimination » et créée un « agenda » que les nations doivent prendre en compte, pour mettre en place des programmes afin d’améliorer la situation des femmes.

La même année, Margaret Thatcher devient Premier Ministre du Royaume Uni, devenant ainsi la première femme en Europe à être à la tête d’un État.

1986 :  Maria Corazon Aquino devient la première femme présidente des Philippines et ainsi la première femme présidente en Asie.

1993 :  Adoption de la Déclaration sur l’Élimination des Violences Contre les Femmes. Les femmes réussissent à faire valoir que les droits des femmes sont des droits de l’homme à la Conférence Mondiale sur les Droits de l’Homme à Vienne.

1994 : Les femmes affirment le droit inaliénable des femmes et des filles à disposer de leur vie et de leur corps à la Conférence Internationale sur la Population et le Développement qui s’est tenue au Caire.

1995 : La 4ème Conférence Mondiale sur les Femmes se tient à Pékin en Chine, et résulte sur la création d’une Plateforme Internationale sur la nécessité d’agir pour l’égalité, le renforcement positif, et la justice envers les femmes.

La même année, la Conférence sur la Population et le Développement au Caire créée un Programme d’Action. Quelques buts mentionnés dans ce Programme d’Action sont la poursuite de l’accès universel à l’éducation, la réduction de la mortalité infantile et des mères, donner l’accès aux services contraceptifs et généraliser l’accès au planning familial.

1997 :  Jenny Shipley est élue Premier Ministre de Nouvelle-Zélande et devient ainsi la première femme à la tête d’un État en Australasie.

2000 : Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sont fixés et parmi ces derniers se trouve l’objectif de promotion de l’égalité des genres (sexes).

2000 :  Une résolution révolutionnaire (n°1325) sur les Femmes et la Sécurité est adoptée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies. Cette résolution reconnait l’impact des conflits sur les femmes et les filles, et appelle les États membres à joindre les femmes dans les processus de reconstruction de la paix (Peacebuilding).

2004 : Wangari Maathai, une activiste écologiste Kenyane a obtenu le prix Nobel de la Paix. Elle est la première femme noire à l’obtenir.

2005 :  Des femmes défendent et réexaminent leurs droits à la dixième édition de la Plateforme de Pékin pour l’Action, et réussissent à faire échouer la proposition des États-Unis qui voulait amender la mention de la déclaration portant sur le droit à l’avortement.

2006 : Ellen Johnson Sireleaf devient la première femme présidente du Libéria, et la première à être élue à la tête d’un État Africain.

2007 :  La première unité exclusivement composée de femmes des troupes de maintien de la paix est déployée. Elle est composée de plus de 100 femmes originaires d’Inde, et elle est envoyée au Liberia.

2008 : La résolution 1820 du Conseil de Sécurité est adoptée. Elle reconnait que la violence sexuelle peut être catégorisée comme « crime de guerre », appelant à protéger contre la violence dans les camps de réfugiés et contre des personnes déplacées. Cette résolution affirme la nécessité que les femmes soient associées aux processus de reconstruction de la paix.

2010 : 15ème édition de la Plateforme de Pékin pour l’Action

2011 : ONU Femmes est formée à partir de plusieurs organisations onusiennes préexistantes. Son but est de mettre l’action sur la nécessité de renforcer le rôle des femmes et des filles, et de défendre l’égalité des genres (sexes).

2010 : Le Secrétaire Général nomme un  Représentant Spécial sur les violences sexuelles en temps de guerre.

2011 : La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence faite aux femmes est adoptée. Elle est considérée comme le second dispositif régional contraignant contre les violences faites aux femmes et aux filles.

2012 : Les Nations Unies adoptent une résolution historique déclarant les mutilations génitales comme hors la loi.

Nkosazana Dlamini-Zumathe est les première femme à être nommée à la tête de l’Union Africaine (UA).

La Journée Mondiale de la Fille est célébrée pour la première fois, le 11 octobre.

2014 :  Malala Yousafzai devient la plus jeune personne à avoir le Prix Nobel de la Paix.

2015 :  Les Objectifs de Développement Durable sont lancés, et parmi ces objectifs nous trouvons l’égalité des genres et l’accent est mis sur la nécessité de mettre fin à la violence faite aux femmes pour garantir une égale participation de ces dernières.

Samia Meziane, Sciences-Politique Lille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s