International, Politique

Traité d’interdiction des armes nucléaires : nouveau pas vers un désarmement total

Vendredi 7 juillet 2017, l’ONU a adopté un nouveau traité multilatéral dénommé « traité d’interdiction des armes nucléaires ». Pour la première fois, ce texte vise à interdire sans condition de restriction les armes atomiques. Pourtant, quelques zones d’ombres demeurent…..

Une avancée historique

Le 27 mars 2017 s’est ouverte la conférence concernant l’élaboration d’un nouveau traité. Au total, environ 140 Etats ont participé aux différentes sessions de négociations pour arriver, vendredi 7 juillet dernier, à mettre au point ensemble les termes de cet accord historique. Après l’interdiction des armes chimiques et biologiques (respectivement en 1972 et 1993), ce texte impose l’interdiction totale des armes nucléaires sans concession, aucune. Le texte vise donc à interdire non seulement le développement des armes (qu’il s’agisse d’essais, de production ou de fabrication) mais également leur possession, leur stockage ou leur acquisition. Pour la première fois, l’interdiction comprend également la menace d’utilisation, un point clef des négociations. Les Etats signataires doivent donc abandonner tous leurs programmes liés au nucléaire militaire, le nucléaire civil n’étant en effet pas concerné par le traité. La présidente de la conférence et représentante du Costa Rica, Elayne Whyte Gómez, a d’ailleurs déclaré : « Nous allons quitter cette salle aujourd’hui avec la satisfaction du devoir accompli, […] forts du désir des peuples du monde entier de forger un monde sans armes nucléaires ».

Certains Etats ne prennent pas part

Si le traité est historique, seuls 122 Etats semblent aujourd’hui se sentir concernés par la question. Parmi les 71 restants figurent trois États qui détiennent non-officiellement des armes atomiques – le Pakistan, Israël et la Corée du Nord – ainsi que les six Etats qui en possèdent « légalement » : la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, la Chine et l’Inde[1]. Les 29 membres de l’OTAN brillent également par leur absence, exceptés les Pays-Bas qui, poussés par les députés et la société civile néerlandaises, ont participé aux négociations mais ont voté « contre » lors de l’adoption. Ainsi, 120 Etats sont favorables au traité, Singapour s’étant abstenu. La plupart sont d’ailleurs déjà largement engagés auprès de divers traités internationaux antérieurs, dont ceux créant les Zones Exemptes d’Armes Nucléaires.

Un bilan mitigé

Certes, personne ne peut le nier, l’avancée est extraordinaire. La ratification s’ouvrira en septembre prochain, et lorsque 50 Etats seront véritablement Etats-Parties, le traité entrera en vigueur 90 jours plus tard. Cependant, comme l’affirme la président de la conférence, « nous sommes sur le point de dire à nos enfants que, oui, il est possible d’hériter d’un monde exempt d’armes nucléaires pour les générations futures ». Nous ne pouvons que leur « dire », et tout est encore à construire. La lutte n’est pas terminée et il reste encore du chemin à parcourir. Quels pays s’impliqueront jusqu’à la ratification, acte ultime de l’engagement sur la scène internationale ?  Les possesseurs de l’arme nucléaire doivent également s’immiscer dans la bataille, car ils sont les premiers responsables des dégâts humanitaires, écologiques et environnementaux. Bien qu’étant exemplaire, ce traité ne doit pas uniquement s’appuyer sur la pression et la moralité des autres acteurs internationaux : à l’avenir, des mécanismes de contrôle doivent être pensés pour permettre une effectivité concrète de la suppression des armes nucléaires.

 


[1] Pour que la France s’engage dans ce traité, signez la pétition du Mouvement de la Paix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s