Éducation, Médias

Le journalisme libre et indépendant, un sujet d’actualité ?

Tout n’est heureusement pas noir dans le paysage médiatique français ; certains titres font de l’indépendance leur marque de fabrique, avec succès, surtout sur Internet, lieu privilégié pour s’exprimer avec liberté sans craindre la censure ou une autre forme de répression.

La panacée du journalisme indépendant : les pure players

La création de « pure players » – un site Internet d’information qui ne publie pas d’édition papier en parallèle –, parfois consécutive à une crise dans une rédaction d’un journal traditionnel, est un recours satisfaisant pour des journalistes recherchant une certaine indépendance et une liberté d’expression dont ils ne pouvaient pas forcément jouir dans leur journal. Plusieurs lancements récents de pure players indépendants ont été des succès notables, à l’exemple du site Les Jours, qui se proclame indépendant et sans pub, et qui est né à la suite d’une restructuration des effectifs du quotidien Libération. Il y a un an, un groupe de journalistes décide de monter Les Jours ; il compte désormais plus de 8 000 abonnés, objectif fixé à sa création et tenu par la rédaction. Autre nouveau média d’information, Explicite, lancé par des anciens journalistes d’iTélé qui ont quitté le groupe Canal + après leur grève de novembre 2016. Le plus connu des pure players reste bien sûr Mediapart, créé en 2008 par des journalistes issus notamment du Monde ; il possède neuf ans plus tard environ 130 000 abonnés, de même qu’un poids important dans la démocratie française, en ayant révélé plusieurs scandales : le site est à l’origine de l’affaire Cahuzac ou Woerth, pour ne citer que celles-ci.

De plus, les initiatives de groupements de médias libres se multiplient sur la toile. Le site « La presse libre » propose des abonnements communs entre plusieurs médias participants ; les titres ne semblent toutefois pas tous être réellement indépendants. Autre création plus fructueuse, le portail créé par le média Basta ! et qui regroupe tous les liens vers les articles triés par thème d’une sélection « d’une soixantaine de sources fiables, toutes indépendantes des grands intérêts commerciaux, industriels et financiers » selon le site.

Quelques résistants parmi la presse papier

Mais d’autres titres de presse papier, bien plus anciens, sont également des fleurons de la presse indépendante française. Le Canard Enchaîné, centenaire, ainsi que Le Monde Diplomatique, soixantenaire, symbolisent cette liberté de la presse française tant décriée. Charlie Hebdo, dont la rédaction a subi une attaque terroriste relayée à l’international, en est également un symbole fort : l’ancêtre de ce journal satirique, Hara-Kiri, qui avait deux parutions hebdomadaire et mensuelle, avait été quasiment interdit de vente par le pouvoir en place au format hebdomadaire suite à une couverture provocatrice sur le décès du Général de Gaulle en 1970, menant à la création de Charlie Hebdo. Ces titres indépendants continuent eux aussi de révéler la face cachée du pouvoir et du capitalisme avec une certaine réussite, puisque leur situation financière est globalement bonne. Une excellente raison de penser que l’on peut faire du journalisme de qualité tout en gardant son indépendance en se reposant sur ses ventes et les dons versés, sans se faire manger par la publicité.

Au-delà de ces célèbres titres, d’autres médias pas forcément connus mais dont l’activité pour une information libre est tout aussi remarquable que pour les grands titres indépendants précédemment nommés. Nous pouvons ainsi citer le journal Fakir notamment, situé à Amiens, qui réalise depuis 1999 de nombreux dossiers sur des sujets principalement sociaux, et qui critique allègrement les grands patrons. A toutes les échelles, il existe des médias alternatifs qui marchent, et c’est une bonne nouvelle pour la démocratie.

 


 

Sur le même thème

Publicités

4 réflexions au sujet de “Le journalisme libre et indépendant, un sujet d’actualité ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s